play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
chevron_left
  • play_arrow

    Radio Cuca Votre dose quotidienne de chansons francophones

Musique

Michel Berger, 29ieme anniversaire de son décès

today2 août 2021 48

Background
share close

Michel Berger 28/11/1947 – 02/08/1992

Michel BergerCe deux août marque le 29ième anniversaire de la disparition de cet immense artiste de la chanson française.

Un touche-à-tout de génie ! Tout ce qu’il compose se transforme en or.

Vedette à 17 ans, découvreur de Véronique Sanson, mari et complice de France Gall, créateur de la comédie musicale Starmania avec Luc Plamondon, compositeur pour Johnny Hallyday, la carrière de Michel Berger s’arrêta un beau jour de l’été 1992 sur un court de tennis de la Côte d’Azur. Un artiste unique s’éclipsait prématurément.

10 chansons de Berger que tout le monde chante

Un peu d’histoire

Michel Hamburger voit le jour le 28 novembre 1947 à Neuilly-sur-Seine. Fils de Jean Hamburger, professeur de médecine et membre de l’Académie française et d’Annette Haas, pianiste concertiste, il grandit à Paris, petit dernier de la famille après Bernard et Françoise. Dès son plus jeune âge, sa mère l’initie à la musique qui devient un refuge pour le petit garçon. 

Au début des années 60, il créé un groupe de musique avec quelques camarades de lycée et répond à une annonce de Pathé Marconi publiée dans France Soir. Jacques Schlingand, directeur artistique chez Pathé, est séduit et fait signer un contrat à Michel qui prend comme pseudonyme Berger. Sa collaboration avec Véronique Sanson, pour qui il écrit deux albums, est fructueuse et permet de lancer la carrière de la chanteuse. 

En 1973, il compose un album éponyme porté par les titres Pour me comprendre et Attends-moi. Puis, en 1974, c’est l’album Chansons pour une fan et le titre Ecoute la musique qui lui permettent d’obtenir un véritable succès en tant qu’interprète.

En 1978, il se lance dans un projet d’envergure; l’écriture d’un opéra-rock, Starmania, avec Luc Plamondon. Le tandem fait appel à de nombreux interprètes, France Gall, Daniel Balavoine, Fabienne Thibeault…puis, en 1979, produit le spectacle sur la scène du Palais des congrès à Paris. Le succès ne tarde pas à arriver et le spectacle sera repris dix ans plus tard avec d’autres interprètes dont Maurane. 

La consécration arrive en 1980 avec l’album Beauséjour qui comporte notamment les tubes; La groupie du pianiste, Quelques mots d’amour ou encore Celui qui chante.
Faiseur de tubes, Michel Berger va enchaîner les albums et les succès pendant toute la décennie (Beaurivage en 1981), Voyou (1983), Différences (1985), ça ne tient pas debout (1990). Parallèlement, Michel Berger poursuit ses collaborations et, en 1985, compose l’album Rock’n’Roll attitude pour Johnny Hallyday. 

En 1990, il retrouve Luc Plamondon pour un nouveau spectacle musical, La légende de Jimmy, mais celui-ci ne rencontre pas le même succès que Starmania.
En juin 1992, il publie un album en duo avec France Gall, intitulé Double jeu.

Michel BergerCôté vie privée, Michel Berger a été le compagnon de Véronique Sanson, rencontrée en 1968. Mais, en 1972, la chanteuse le quitte. En 1973, il rencontre la chanteuse France Gall lors d’une émission sur Europe 1, à laquelle ils sont tous les deux invités. Le couple se marie en juin 1976 et donne naissance à deux enfants; Pauline (née le 14 novembre 1978) et Raphaël (né le 2 avril 1981). Le 2 août 1992, alors qu’il séjourne dans sa maison de vacances à Ramatuelle, Michel Berger décède d’une crise cardiaque après une partie de tennis, à l’âge de 44 ans. Le 15 décembre 1997, sa fille Pauline décède des suites de la mucoviscidose.

Article source: Gala.fr

Written by: Olivier

Rate it

Previous post

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Sponsors

0%