play_arrow

keyboard_arrow_right

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
chevron_left
volume_up
chevron_left
  • play_arrow

    Radio Cuca Votre dose quotidienne de chansons francophones

News

La production de sel explose

today20 septembre 2022 177

Background
share close

La production de sel explose grâce aux records de température.

Les salines de Torrevieja estiment leur production autour des 550.000 tonnes.

La production a été drastiquement réduite entre 300.000 et 350.000 tonnes ces dernières années à cause des pluies inhabituelles dans la région.
Selon de chef de production des Salinas de Torrevieja, Luis Diezi, les prévisions de cette année sont meilleures et on devrait revenir aux 550.000 tonne habituelles, voir plus.

L’intense chaleur de Juillet et Août, ainsi que de la première quinzaine de Septembre, accompagnée des températures nocturnes tropicales, a provoqué une évaporation excessive qui bénéficie à la récolte du sel en accélérant sa cristallisation et en augmentant sa qualité.

s

Les conditions climatologiques ont fait que la couche de sel avoisine les 100/110 millimètres. Même si on n’atteint pas les mesures optimales de 120 millimètres, on est quand même significativement mieux que les dernières années où l’épaisseur était de l’ordre de 50 à 80 millimètres. « Cette épaisseur nous aide à récolter le sel plus rapidement et donc à avoir un meilleur rendement », explique Diezis.

A lire également: Les artisants du Sel, de splendides bateaux de sel

A cause de la position des Salines; grand plan d’eau au milieu d’un parc naturel, le sel est récolté « mouillé ». Un bateau coupe les plaques de sel par dessous, les remonte à la surface afin qu’elles soient récoltées par une autre barge.

Une fois le sel déposé à terre, il sera nettoyé et stocké avant d’être envoyé à sa destination finale. Il sera expédié vers l’industrie alimentaire ou chimique. Il pourra également servir au désenneigement des routes espagnoles, de l’Europe du nord ou même des Etats-Unis.

Les ouvriers du sel (Salineros) démarrent la production en Août pour la terminer en Juin de l’année suivante, laissant ainsi le mois de Juillet pour la maintenance. Des pluies intenses en Septembre pourraient saboter la production mais Diezis est confiant « les pluies ne seront pas plus abondantes que d’habitude ». Il prévient néanmoins « des pluies torrentielles pourraient soudainement arrêter la cristallisation du sel parce que l’eau fraîche réduit la densité de sel dans le lac et affecte alors le mécanisme d’agglomération ».

A lire également: naissances de flamands roses aux salines

Article original en anglais : alicantetoday.com

Written by: Olivier

Rate it

Previous post


Sponsors

0%